FUC

  • Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 25 novembre 2007

25 novembre, 2007

Fucampagne2008:passif

Classé sous texte — fuc @ 18:00

Le mot du mois

 

 

Passif: adjectif et nom masculin, vers 1225 le mot est emprunté au latin écclesiastique s’il vous plaît! Passivus qui veut dire « susceptible de souffrir », intéressant n’est-ce pas, la passivité qui pourrait entraîner la souffrance;

Vers 1840 la définition est « qui se contente de subir, joue un rôle passif, ne fait preuve d’aucune activité, aucune initiative. »

Bien, et alors que vient faire ce mot peu glorieux dans notre monde aérien si actif?

Tout a commencé par « l’affaire du gilet jaune », on nous a imposé de porter cet immonde gilet sous prétexte de sécurité, un « tracma » lancé à 100 km/h aurait pu nous renverser, ou bien il se serait produit des collisions entre navigants, qui pressés de rejoindre leurs aéronefs se seraient tamponnés occasionnant bleus, écorchures et maux divers.

Une grande partie d’entre nous le porte en toutes occasions( très élégamment je dois le souligner) même par 40 degrés à l’ombre, j’en connais même un qui dort avec! Quelle belle preuve de discipline, ou bien de passivité?

Ensuite vient l’histoire du pilote de ligne qui se transforme en « pastilleur », ne confondons pas avec »poinçonneur » nettement plus poétique, ici il s’agit d’une toute nouvelle tâche qui consiste une fois votre courrier achevé, à décoller des étiquettes numérotées, de couleur rouge, à les coller sur ses doigts ( pouce, index, majeur), ne pas oublier au préalable de noter le numéro des dites pastilles sur le carnet adéquat, puis attendre que l’avion soit vide pour les coller sur les ouvertures.

Bon c’est vrai j’ai un peu simplifié la procédure qui est nettement plus compliquée, tout le monde ne peut pas s’improviser « pastilleur »! d’ailleurs en ce qui me concerne, j’emmène toujours avec moi un petit stock de pastilles, et là tout seul dans ma chambre d’hotel je fais du zèle, je pastille le mini bar, la cuvette des chiottes, pas question que quelqu’un les utilise sans que je le sache, non mais! L’autre jour avant de me coucher,je me suis même collé une pastille sur les fesses et ben le lendemain elle y était toujours, je suis un petit malin on est pas prés de me « baiser ».

Passif moi? plutôt un suractif du pastillage!

Donc après le pilote transformé en canari puis en pastilleur, voilà qu’il va se balader avec son petit sac transparent, dedans tout son petit nécessaire de toilette; Bon alors là, je tiens à vous prévenir avant même que tout le monde s’en aperçoive, j’utilise pour mon dentifrice la marque « émail diamant », vous savez celui avec le toréador dessus,ne me demandez pas pourquoi, l’idée de ce toréador avec son petit béret, sa culotte moulante, chaussé de souliers ressemblant à des chaussons de ballerines et bien j’ai pas pu résister

Pour la mousse à raser, bon alors là, on a beau être un homme il faut pas déconner, la bombe spéciale barbe dure, effet hydratant de chez vichy, j’utilise celle là parce que mon père l’utilisait et ma mère lui disait toujours qu’il avait une peau de bébé, ceci dit ma femme me le dit jamais, il va peut être falloir que je change de marque!

Moins glorieux, mais bon allons-y, dernièrement, avec l’abus d’épices ou une alimentation trop poivrée et bien j’avais, comment vous dire, vous savez comme dans la pub où on voit un tabouret qui se tortille dans tous les sens avec une voix off qui dit: « aille » « ouille » « aille » « ouille », bref j’avais mal au cul, et bien je recommande à tout le monde « hémorroidoux » le tube est discret, la crème efficace si l’on veille à s’en appliquer toutes les deux heures, soulagement garanti en deux jours seulement!

Pour la crème hydratante, j’ai piqué celle de ma femme, un baume génial spécial « rides naissantes » de la marque weleda, 100% naturelle, sans conservateur et non testé sur les animaux, elle est parfaite, il faut dire que la dernière fois je m’étais gourré, j’avais acheté une crème à base de botox, je m’en suis tartiné le visage le soir avant de me coucher et le lendemain soit j’ouvrais la bouche et mes yeux se fermaient, soit j’ouvrais les yeux et là c’était ma bouche qui se fermait, on aurait dit un crapaud sur son nénuphar lors de la saison des amours.

J’ai aussi une crème pour les lèvres gercées, à base de vaseline, je vous imagine en train de ricaner, de la vaseline pour les lèvres, et puis quoi encore, bon c’est vrai à une époque je l’emmenais avec moi lorsque j’allais au siège, en particulier lorsque j’étais jeune opl et que je voulais devenir cdb, elle m’a bien servi !

C’est là que j’ai pris goût à la passivité.

Le 6 novembre j’imagine un petit garçon tenant la main de sa maman qui l’accompagne à l’aéroport et qui voyant un pilote de ligne en tenue jaune, une main en l’air les doigts écartés avec des pastilles rouges collées aux extrémités, tenant de l’autre main son petit sac transparent, il tournera alors son petit visage vers sa mère et lui demandera : « maman c’est qui ce mossieur? » elle lui répondra d’un air gênée « c’est un pilote de ligne » nouvelle génération de ceux qui passivement acceptent béatement d’appliquer toutes les consignes de leur direction.

fucactif

FUC LE MOUVEMENT PERPETUEL

Bingo |
THEDING ENSEMBLE |
amdh meknes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog de la promo 2004 de Su...
| Archives de Bgayet
| validation des acquis