FUC

  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2008

29 novembre, 2008

Pendant que les « gros » se partagent une belle enveloppe…

Classé sous dessin — fuc @ 18:27

Pendant que les

fucampagne2008

Classé sous Non classé — fuc @ 9:40

C’est nous! visitez le site, vous pouvez utiliser l’index latéral pour voir tous les articles des mois de novembre, décembre et janvier

Régalez-vous

webmaster FUC 

26 novembre, 2008

Un an: 24 500 visites

Classé sous dessin — fuc @ 21:51

Un an: 24 500 visites dans dessin Happy_Birthday_by_polawat

25 novembre, 2008

Noir desir: gagnants-perdants

Classé sous vid — fuc @ 21:13

http://www.dailymotion.com/video/k3zzYeaygqjATqQ4xY

110 M HAIES PARISIEN

Classé sous texte — fuc @ 20:38

ça y est! Je suis enfin sélectionné pour l’épreuve Parisienne.Aujourd’hui le sévice régulation m’a envoyé à la capitale, j’en frissonne de joie, enfin je vais pouvoir faire mes preuves, depuis des mois le bruit court, la rumeur se propage, il y aurait un nouveau type d’épreuve à Régional, du genre athlétique, une discipline où il faudra faire preuve d’adresse, d’intelligence, d’anticipation, bref de toutes les qualités appartenant aux pilotes de ligne.

Le service communication s’est habilement emparé de l’affaire et a organisé un « buzz » sur la toile, des vidéos sur dailymotion, des flyers distribués sur tous les tarmac d’ Europe et dans les boîtes branchées, des communiqués dans la presse spécialisée, la curiosité et la réactivité de tous les internautes ont fait le reste, en quelques semaines il est devenu évident qu’il y avait deux endroits où il fallait être remarqué actuellement pour être dans le coup, c’est sur le perron de l’élisé au bras du président et à l’épreuve du cheminement à CDG.

Pour rejoindre le lieu de l’épreuve la partie n’a pas été facile avec un vol en mise en place NTE-MPL puis un convoyage d’un avion MPL-CDG, mais bon je suis prêt à tous les sacrifices pour participer à cet événement planétaire, mes enfants sont fiers de moi, mes amis m’ont encouragé, mes ennemis sont verts de rage, les internautes pianotent sur leurs claviers des messages de soutiens. Pendant le vol je me remémore les douloureuses séances d’entraînement, la pratique de la musculation, le régime alimentaire, la prise de protéine et autres substances pour améliorer les performances athlétiques.

Après avoir descendu les marches de la passerelle de l’avion je franchis en silence les quelques mètres qui me séparent de l’objectif, je garde les yeux baissés, la concentration au maximum, une personne anonyme m’accompagne au pied de l’épreuve, un peu comme un boxeur qui se laisse guider jusqu’au ring. Je m’arrête et lève les yeux, elle est là devant moi, exactement telle que je l’imaginais, longue, balisée, des lignes droites entrecoupées de virages, d’un coup les battements de mon coeur se sont accélérés, il va falloir y aller maintenant.

J’enfile mon gilet jaune anti-transpiration, agrippe de la main droite ma valise à roulette dont j’ai spécialement graissé les roues pour éviter tout blocage inopiné, un signe de croix, un baiser sur le crucifix ramené de Lourdes l’année dernière et c’est parti!

Je m’élance sur les zébras blancs, je cours en entraînant ma valise derrière moi, au bout de cinquante mètres j’aperçois la barrière placée en travers de l’allée réservée aux personnels bipèdes de l’aéroport, je saute l’obstacle avec l’aisance de celui qui a subi un entraînement intensif, je soulève ma valise, yes! J’ai franchi cet écueil insignifiant sans encombre, ma foulée est bien dans le rythme, mes mocassins noirs de chez sebago « chausseurs des pilotes depuis 1909 » effleurent à peine l’asphalte du chemin des « piétons parisiens », je ne cours pas je vole!

Un virage en épingle, la valise dérape, heurte les barrières qui longent la totalité du parcours, un nuage de poussière s’envole tandis que j’accélère pour franchir un nouvel obstacle placé perpendiculairement au cheminement spécialement adapté aux piétons, celui-ci est particulièrement haut, dans la presse spécialisée cet « impedimenta » a un nom «  la guirlande joyeuse » rapport aux nombreuses précieuses parties que les hommes ont laissé accrochées en tentant de franchir l’obstacle, mon corps passe facilement au-dessus de l’entrave, la valise à roulettes frappe légèrement la barrière noire et blanche, d’un coup sec de poignet je redresse la trajectoire du bagage et parvient à le déposer sur ses deux roues, la course folle reprend, je pense à la maxime du créateur de cette épreuve:

« Aucun danger à emprunter les cheminements piétons »

 

Je dérape dans le dernier virage, un coup de rein du genre sportif pour tenter de redresser la situation, la valise sournoise me déséquilibre inexorablement tandis que la dernière barrière apparaît, un rictus se dessine sur mon visage tandis que je tombe lamentablement entraînant la chaîne, la valise et déchirant mon beau gilet jaune, ma chute se termine devant l’auteur de la missive qui m’applaudit joyeusement:

« Tu vois je l’avais écrit les cheminements piétons à CDG c’est bon pour la santé! »

FUCWRITER

24 novembre, 2008

Coquecigrue: il y en a une à Régio

Classé sous dessin — fuc @ 21:04

Coquecigrue: il y en a une à Régio dans dessin rrbxp5dn

poésie à deux balles

Classé sous texte — fuc @ 17:45

je l’ai virée cette trainée

enfin débarrassé de cette catin

des années à mes basques accrochée

barre-toi souillon, enfant de putain!

 

tu m’as péniblement sucé

sans fin trois longues années

toujours avec le sourire longuement

succube du diable intéressée

 

terminé plus un sou ni un fion

de moi tu n’obtiendras!

tes talents ailleurs revendras

mutuelle salope dénonciation

22 novembre, 2008

170 000 euros

Classé sous Non classé,photo — fuc @ 21:43

c’est le prix de cette rolls et la totalité de la prime que s’est répartie les membres du codir ( il sont huit)

170 000 euros dans photo 1

MUTUELLE

Classé sous texte — fuc @ 21:35

Le bruit courait avec insistance depuis quelques jours. Ce que l’on croyait être une rumeur s’est malheureusement confirmé lors d’une réunion vendredi 21 novembre au siège de Régional, le contrat mutuelle a été dénoncé à titre conservatoire* par la direction.

Heureusement que direction et salariés sont associés à 50/50 dans ce contrat, car aucun syndicat n’a été tenu au courant de quoi que se soit!! En effet, les comptes de la mutuelle MCD ont été portés à la connaissance de Régional fin septembre; enfin je l’imagine, car ces informations nous ont été transmises seulement après la dénonciation du contrat par la direction. Surprenante attitude pour des partenaires! Les comptes de notre contrat ne sont pas à l’équilibre et la mutuelle réclame une augmentation

Le contrat a été dénoncé unilatéralement par la direction, les organisations professionnelles ont été mises au courant à posteriori. Voilà les salariés de Régional pris en otage et mis devant le fait accompli, il s’agit d’une conception particulièrement cavalière des relations entre associés responsables.

Vendredi 21 novembre notre DRH est venue nous annoncer avec le sourire que tout était déjà prévu et que nous n’avions plus qu’à signer en bas à droite, en n’oubliant pas de dire merci bien entendu! L’ensemble des organisations syndicales ont quitté la table de réunion plutôt fâchées, la direction faisant semblant de ne pas comprendre et nous accusant d’irresponsables.

Dans la mesure où Régional a dénoncé le contrat nous n’avons pas d’autre alternative que de recomposer un cahier des charges et d’émettre un appel d’offre. Nous avons jusqu’au 31 avril pour trouver une mutuelle; les obstacle seront nombreux avec la diminution des prestations prises en charge par la sécurité sociale, ce qui accentue la pression sur les mutuelles, notre direction qui est de moins en moins encline à payer quoique se soit et les salariés qui expriment des revendications très concrètes. Un consensus sur le cahier des charges devrait être trouvé entre tous les partenaires, puis il faudra examiner les (éventuelles) réponses à l’appel d’offre, tomber d’accord sur l’importance de la part à payer par chacun entre les représentants des salariés (PN et PS) d’une part et avec la direction d’autre part.

L’enjeu est majeur, il y a quelques années la réalisation d’un contrat groupe constituait une véritable avancée sociale, je vous rappelle que tous les salariés de l’entreprise bénéficient de cette mutuelle. Au moment de la mise en place de ce contrat tous les salariés avaient l’obligation d’y souscrire et certains parmi nous ont donc résilié leur contrat par obligation. ;La situation économique actuelle sera le prétexte pour tous les dirigeants d’entreprise pour dénoncer toutes les avancées obtenues depuis des années, la dénonciation unilatérale du contrat mutuelle par la direction semble malheureusement confirmer qu’il va falloir se battre pied à pied.

Pour notre part nous y sommes prêt.

Le bureau FUC

 

*A titre conservatoire: dans l’esprit, tout le monde le comprend, cela a pour but d’obtenir un peu de temps pour une meilleure négociation et être parfaitement prêt pour la date de mise en place des garanties, tout en respectant le délai de préavis.

la crise! quelle crise?

Classé sous dessin — fuc @ 16:16

la crise! quelle crise? dans dessin 32650833

123

Bingo |
THEDING ENSEMBLE |
amdh meknes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog de la promo 2004 de Su...
| Archives de Bgayet
| validation des acquis