FUC

16 juin, 2009

SNPL trop fort!

Classé sous presse,texte — fuc @ 7:43

Voici une dépêche AFP

Air France a remplacé toutes les sondes « Pitot » sur ses A330 et A340
PARIS (AFP) — Air France a remplacé la totalité de ses sondes « Pitot » sur ses avions long-courriers A330 et A340 par des modèles nouvelle génération, a déclaré lundi à l’AFP Erick Derivry, porte-parole du SNPL, syndicat majoritaire au sein de la compagnie.

M. Derivry a précisé avoir été informé « ce week-end » par la direction d’Air France du remplacement de l’intégralité des sondes, qui permettent de mesurer la vitesse en vol et s’étaient avérées défectueuses sur le vol Rio-Paris accidenté le 1er juin.

« Air France a encore accéléré le remplacement de ces sondes par rapport au calendrier initial », a-t-il expliqué.

La compagnie avait déjà remplacé « au moins deux sondes » sur les trois que comptent ces avions, après la menace brandie la semaine dernière par certains pilotes de ne plus voler, et s’était engagée par la suite à remplacer la troisième sonde d’ici le 5 juillet, a-t-il précisé.

Air France compte quinze A330 et dix-neuf A340.

Le directeur général d’Air France-KLM, Pierre-Henri Gourgeon, avait confirmé jeudi l’accélération du programme de remplacement des sondes « Pitot » sur les Airbus A330/A340, tout en se disant « pas convaincu » que ces sondes en soient la cause.

« Ce programme a été accéléré car nous savons que lors de cet accident, il y a eu un problème sur la mesure de la vitesse », avait déclaré M. Gourgeon à la presse.

Après avoir constaté des incidents sur ces sondes, la compagnie avait lancé un programme de remplacement sur toute sa flotte d’A330/340 le 27 avril.

L’accident de l’Airbus 330 sur la ligne Rio-Paris et les menaces de boycottage des avions par certains syndicats avaient poussé Air France a accélérer encore ce programme sur ces appareils.

Auparavant, Air France remplaçait seulement les anciens modèles de sondes sur les A330/A340 par un nouveau modèle quand l’une d’entre elles tombaient en panne.

Sur les A320, des appareils plus petits, Air France avait déjà remplacé toutes les sondes « Pitot » après une recommandation émise en septembre 2007 par Airbus qui estimait que les nouveaux modèles affichaient de « meilleures performances et une meilleure fiabilité ». Mais cette recommandation n’avait pas de valeur obligatoire.

M. Gourgeon a précisé que les premiers approvisionnements en nouvelles sondes « Pitot » pour les A330/A340 commandées par Air France étaient parvenus à la compagnie le 29 mai, soit trois jours avant l’accident du Rio-Paris.

Les sondes « Pitot », qui ont livré des mesures incohérentes dans le cas de l’Airbus A330 d’Air France disparu, permettent aux pilotes de contrôler la vitesse de leur appareil, un élément crucial pour son équilibre en vol.

Naïvement j’imaginais que se serait le porte parole de la direction d’AF qui annoncerait cette nouvelle, et ben non! c’est le porte parole d’un syndicat le SNPL qui s’en charge, ben oui à chacun son boulot, la direction s’occupe des salariés pendant que le SNPL fait  la communication!

Le porte parole m’apprend quelque chose de nouveau puisqu’il annonce que les sondes pitots  » ce sont avérées défectueuses sur le vol Rio-Paris ( voir le deuxième paragraphe de la dépêche) », jusqu’à maintenant il était question de vitesse erronée… pourtant quelques lignes plus loin le directeur général AF n’était pas convaincu que les sondes soient en cause.

Et voilà que Guillon s’empare de l’affaire, ou comment une très mauvaise gestion d’un drame risque de tourner à la catastrophe en terme d’image:

http://www.dailymotion.com/video/x9li9z
FUCWRITER

Laisser un commentaire

Bingo |
THEDING ENSEMBLE |
amdh meknes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog de la promo 2004 de Su...
| Archives de Bgayet
| validation des acquis