FUC

  • Accueil
  • > Archives pour le Lundi 6 juillet 2009

6 juillet, 2009

BABOO BOUH BOUH BOUH

Classé sous texte — fuc @ 7:39

Alors que Régional vacille de « plan d’adaptation » en « plan d’adaptation », que la crise dure, que la situation devient de plus plus difficile, que notre réseau se réduit comme « peau de chagrin », notre maison mère vient d’offrir un code share sur un plateau à la compagnie Baboo, avec un certain cynisme puisque la compagnie helvétique annonce l’ouverture de Genève-Toulouse, Genève-Bordeaux, Genève-Biarritz sous partage de code AF sur des lignes abandonnées par Régional il y a quelques temps!

Bel exemple de solidarité dans le groupe n’est-ce pas! Une compagnie partenaire se développe sur les cendres à peine froides des lignes d’une filiale d’Air France, bien-sûr nous allons avoir droit aux sempiternelles réponses stéréotypées comme :

« ces lignes n’étaient pas rentables, c’est pour cela que nous les avons abandonnées! », en oubliant de préciser qu’à l’époque en séance du comité d’entreprise il n’avait jamais été évoqué une difficulté quelconque sur ces lignes !

On pourra aussi entendre :

« il n’y a pas de lien entre les fermetures des lignes Régional et leur reprises pas Baboo! », sauf qu’à l’époque une ligne à peine fermée à Genève par Régional est aussitôt effectuée par la compagnie de Monsieur Bankir, hasard temporel évidemment !

En sera-t-il de même avec la nouvelle destination abandonnée pour mauvaise rentabilité (soit disant)Bordeaux- Bruxelle? Pour le moment certainement pas puisque Baboo se développe poue le moment principalement à partir de Genève, mais demain!

De solidarité dans le groupe il n’y a point, cette notion n’est pas enseignée dans les grandes écoles, elle est réservée aux « mai soixante-huitards » attardés certainement ! Rentabilité, externalisation, dividende, modélisation, profit, productivité, voilà des notions bien comprises des dirigeants des promos 64 et 65 de polytechnique, cependant si la crise actuelle ressemble par certain côté à celle de 29, elle a des conséquences inattendues, elle provoque chez les acteurs économiques des réactions imprévues, déclenche des modifications de comportement qui pourraient perdurer au-delà de la crise, il va donc falloir sortir des schémas classiques enseignés dans les écoles parisiennes aux parquets lambrissés pour faire preuve d’imagination, de créativité, d’adaptabilité.

Air France préfère assurer le développement de ce qu’elle appelle pudiquement une compagnie « partenaire » sans tenir aucunement compte de sa filiale, ceux qui avaient encore des doutes sur la volonté de notre maison mère d’assurer l’essor de notre compagnie sont dorénavant fixés.

 

FUCWRITER

Bingo |
THEDING ENSEMBLE |
amdh meknes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog de la promo 2004 de Su...
| Archives de Bgayet
| validation des acquis