FUC

  • Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 14 octobre 2010

14 octobre, 2010

Régional le scandale!

Classé sous tract — fuc @ 16:25

Régional le scandale! dans tract Scandaleux

LES SALARIES RÉGIONAL VONT DÉCLARER LES R1 COMME AVANTAGES EN NATURE, DONC PAYER DES IMPÔTS SUR CES BILLETS, C’EST L’URSSAF QUI SOIT-DISANT L’IMPOSE!

POURTANT CETTE NOUVELLE VISION DE L’ADMINISTRATION NE S’IMPOSERA PAS AUX SALARIES AF, QUI  NE SERONT PAS SOUMIS A CETTE RÈGLE!

C’EST CE QUI S’APPELLE FAIRE PARTIE DU GROUPE!

 

ARRIVEDERCI RYANAIR!

Classé sous presse — fuc @ 13:02

 

Sous le coup d’une mise en examen pour travail dissimulé, la compagnie low cost met ses menaces à exécution. Elle préfère retirer ses avions que de se lancer dans une procédure judiciaire qu’elle estime injustifiée.

Michael O’Leary a tenu parole : pas question de remettre en cause le modèle social de sa compagnie aérienne low cost. Comme il l’avait laissé entendre après l’ouverture d’une information judiciaire à son encontre, Ryanair fermera son unique base française installée à l’aéroport de Marseille. A compter du 11 janvier prochain, 13 des 23 lignes ouvertes depuis son installation sur le terminal low cost MP2 de l’aéroport provençal seront supprimées, et les 4 avions en poste seront transférés vers d’autres aéroports européens, en Espagne, en Italie et en Lituanie, ainsi que le personnel navigant qui y est attaché. Environ 200 pilotes, stewards et hôtesses de l’air sont concernés.

« Très déçu »

« Nous sommes très déçus de la décision des autorités françaises d’engager des poursuites contre la base de Ryanair à Marseille que nous estimons parfaitement conforme avec la réglementation de l’Union européenne pour les travailleurs mobiles de transports », explique le patron irlandais. La compagnie était visée par une information judiciaire ouverte en avril par le parquet d’Aix-en-Provence et a été mise en examen fin septembre, pour travail dissimulé.

Au coeur de la procédure, un décret, publié en France au lendemain de l’installation de Ryanair à Marseille, considère les travailleurs mobiles comme des salariés français qui doivent payer leurs impôts et leurs cotisations sociales en France. Il s’oppose à la directive européenne sur ces mêmes travailleurs qui les enjoint à payer ces charges dans le pays où ils sont employés, « ce qui est le cas de tous nos salariés puisqu’ils travaillent sur des avions enregistrés en Irlande où leur employeur est résident et où ils sont physiquement payés », défend Michael O’Leary. Ses avocats ont estimé qu’une bataille judiciaire prendrait au minimum deux ans et demi. « Nous ne pouvons pas prendre le risque d’une amende en nous engageant dans une procédure longue et contre-productive alors que nous sommes dans notre droit », estime-t-il. Il a néanmoins porté l’affaire devant les tribunaux européens.

Le départ des avions basés de Ryanair, qui a investi 250 millions de dollars dans son implantation à Marseille, va entraîner la perte de 1 million de passagers dès 2011 et de 800 emplois induits dans la région selon les autorités aéroportuaires.

« Quatre ans en arrière »

« Nous revenons quatre ans en arrière », déplore son président Jean-François Bigay. La compagnie low cost devait baser un cinquième avion l’été prochain à Marseille où son trafic a enregistré les meilleures performances parmi les 27 aéroports où elle est présente en France : elle y a transporté 32 millions de passagers depuis novembre 2006 vers 32 destinations. Cette année, 1,7 million de passagers devraient emprunter ses lignes. Pour Jean-Claude Gaudin, le maire de Marseille, le gagnant de l’histoire est « le groupe Air France ». Parmi les routes qui seront fermées figurent des destinations phares comme Paris ou Venise. Les 10 lignes maintenues généreront encore 700.000 passagers vers des destinations telles que Londres ou Rome, et de nouvelles lignes opérées par des personnels installés dans d’autres aéroports pourraient être ouvertes l’été prochain. Pragmatique, Michael O’Leary estime pouvoir réinstaller la base marseillaise en trois mois si le décret français venait à tomber.

ARRIVEDERCI RYANAIR! dans presse ciao_logo_300dpi

http://www.dailymotion.com/video/xf78yu

Cityjet (Air France) poursuivi pour travail illégal

Classé sous presse — fuc @ 8:06

Cityjet (Air France) poursuivi pour travail illégal dans presse logo-560x350_tcm506-183195

Cette société, dont le siège social est basé en Irlande, est mise en cause pour avoir signé des contrats de droit irlandais avec son personnel navigant

Le parquet de Bobigny (Seine Saint Denis) a décidé de convoquer les dirigeants de Cityjet, une filiale à 100% d’Air France KLM, devant le tribunal correctionnel pour « travail dissimulé » et « marchandage ». L’audience devrait avoir lieu au premier trimestre 2011, a confirmé le parquet à Challenges.fr. Cette société, dont le siège social est basé en Irlande, est mise en cause pour avoir signé des contrats de droit irlandais avec son personnel navigant. Les investigations, réalisées par l’Office central de Lutte contre le Travail illégal (OCLTI) entre 2007 et 2009, ont révélé que ces salariés auraient dû être déclarés en France, car ils habitent et prennent leur service sur le territoire français. Toutefois, les magistrats de Bobigny ont longtemps hésité avant de poursuivre Cityjet car la compagnie s’était engagée à régulariser sa situation, comme l’avait annoncé Jean Cyril Spinetta, l’ancien P-DG d’Air France. Mais après vérification, seulement une partie du personnel a signé de nouveaux contrats de travail de droit français, les autres restant soumis à la législation irlandaise. En plus du délit de « travail dissimulé », Cityjet est poursuivi pour « marchandage » car la compagnie aurait mis à disposition une partie de ses effectifs, de façon illégale, à d’autres entités du groupe Air France KLM. Cette décision intervient en pleine polémique autour de l’affaire Ryanair. Poursuivie, elle aussi, pour travail dissimulé, la compagnie lowcost a décidé, le 13 octobre, de fermer sa base de Marseille, suite à sa mise en examen. Ce qui devrait entraîner la perte d’un million de passagers et de 800 emplois dans la zone aéroportuaire.

Bingo |
THEDING ENSEMBLE |
amdh meknes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog de la promo 2004 de Su...
| Archives de Bgayet
| validation des acquis